https://www.jemequipe.fr/inside/?p=1453

11eme couronne pour Toni Bou

Pour la 11 ème fois consécutive, l’Espagnol Toni Bou soulève le trophée de champion du monde de trial. C’est à ce jour le maître incontesté de la discipline, et il ne compte pas s’arrêter là. Comme Cairoli ce week-end, Toni Bou est sûr de l’emporter à 1 tour de la fin !

Le pilote du team officiel Honda Racing Corporation a remporté le 10 septembre dernier une très belle victoire en République tchèque. Au terme de cette compétition, il a pu savourer en avance son statut de champion du monde de trial. Sa saison fut tout simplement extraordinaire. Il a littéralement écrasé ses adversaires, en montant sur la plus haute marche à 7 reprises sur 9 courses au total. Son plus mauvais résultat n’est autre qu’une 3 ème place. Il a également goûté à la seconde marche du podium une seule fois, mais c’était un « accident ».
La première fois que Toni a eu l’occasion de soulever le trophée de champion, c’était en 2007. A l’époque il roulait déjà pour la team d’usine Honda, avec une somptueuse Montesa COTA 4RT.

Lors de cette avant dernière manche au Japon, la piste s’est avérée difficile à dompter. Décidément, il a plu un peu de partout sur la planète. Le GP de Saint Marin s’est déroulé sous la pluie, le grand prix d’Assen en MXGP également et le grand prix de trial à Motegi a subit les mêmes problèmes.
Pour la première journée de compétition, la piste avait subit quelques dégâts suite à la pluie. Mais Toni Bou, rien ne le dérange, et si il faut gagner sous la pluie il le fait !
L’anglais James Dabill, spécialiste de la boue, s’est offert une très belle seconde place devant Takahisa Fujinami, le local de l’étape.
Le lendemain, pour la seconde manche, les motards ont connus de meilleures conditions. La piste avait séché et le terrain était plus facile à dompter. Toni Bou a une nouvelle fois signé la victoire, devant Raga et Cabestany.

En Trial 2, c’est Gaël Chatagno le Français qui remporte la première manche sous la pluie, devant Moret Clota et Iwan Roberts. Pour la seconde manche, Gaël est redescendu à la septième position. Il occupe désormais la troisième place du podium provisoire.

Pour finir, en Trial 125, Billy Green et Lorenzo Gandola ont partagé le podium avec une seconde et une première place chacun. Pour les français, Kieran Touly et Fabien Poirot ont quant à eux partagé les places 4 et 5 du GP.